Inspirations • Carreaux • escaliers

Habillez votre escalier avec le carreau de ciment Carocim !

Depuis toujours l’escalier est un lieu hautement symbolique. Lorsqu’on le monte, il signifie l’élévation, le progrès, l’ascension vers la connaissance. Vers le ciel, il nous rapproche du divin. A l’inverse quand on le descend, il devient synonyme de régression, et l’emprunter vers le sous-sol nous amène dans le monde du savoir occulte. Découvrez notre sélection de carreaux de ciment pour votre escalier.

Carreaux • escaliers
Toute notre collection

Blanc, l’escalier nous permet de nous élever dans le monde scientifique de la connaissance. Noir, il nous entraine du côté obscur de la magie noire. Le symbole de l’escalier est le même que celui de l’échelle ou de la pyramide pour les Égyptiens, chez qui cette dernière était l’escalier emprunté par le défunt qui quittait le monde terrestre des mortels pour rejoindre le monde divin. En décoration, au vu de sa symbolique, il ne faut donc jamais prendre un escalier à la légère. Chez Carocim, nous adorons traiter cet espace, car il offre de multiples possibilités suivant qu’il soit dans un coin ou central, suivant qu’on veuille le faire disparaitre ou le mettre en avant, suivant enfin qu’on veuille s’en servir comme une séparation entres des volumes ou au contraire comme d’un lien entre les espaces.

Masquer un escalier

Pour un escalier que l’on veut oublier, choisissez parmi nos carreaux une teinte unie et pastelle, et si possible la même que les murs qui l’entourent. L’appliquer sur les marches et contre marches. Pour continuer de masquer cet escalier tout en lui donnant plus de profondeur, utiliser pour es carreaux des contre marches une teinte à peine plus foncée. Enfin, pour créer un décor géométrique et suggérer le passage sans le révéler, conserver ce ton sur ton, mais marquer uniquement les nez de marche d’une couleur tranchée.

Intégrer un escalier

Pour intégrer un escalier sans le cacher ni le mettre en avant, et réussir une transition en douceur entre deux étages, vous pouvez utiliser les carreaux de ciment posés à ses pieds et les continuer sur les marches. Les contre marches, elles, adopteront les couleurs de l’étage. Si vous ne souhaitez pas réutiliser les carreaux de ciment à motif posés au pied de l’escalier pour alléger le tout, contentez-vous d’en répéter certains de façon aléatoire sur les marches (une marche sur trois par exemple et en quinconce : tour à tour plus au centre, plus à l’intérieur ou plus à l’extérieur de l’escalier). Si l’escalier possède un palier, vous pouvez uniquement répéter le motif au niveau du palier et utiliser des carreaux unis pour les marches. Enfin, les contre marches peuvent aussi être peintes.

Mettre en avant un escalier

Au contraire, pour un escalier central qui deviendra un élément de décoration, privilégier les mélanges de motifs et de couleurs, sur les marches, mais aussi les contre marches. Chez Carocim nous avons tout plein de motifs contemporains que vous pouvez assembler à votre gout. Des carreaux de couleurs vives sur les marches et des contre marches peintes en noir sont aussi du plus bel effet. Conseils pratiques, vous pouvez utiliser des carreaux de 20 mm pour les marches et du 16 mm pour les contre marches. Attention dans tous les cas à bien soigner votre nez de marche. Nous vous recommandons le nez de marche en bois de la même épaisseur que le carreau de ciment (20 mm).