Inspirations • Carreaux • hexagonal

Tout sur le carreau de ciment hexagonal

L’utilisation de la forme hexagonale remonte à l’Antiquité. Ses premières apparitions se font chez les Grecs où ces carreaux sont dénommés « Favi ». Mais c’est pour nous Français, la tommette de Provence, créée en 1850 qui a popularisé ce format. Découvrez nos plus beaux carreaux de ciment.

Carreaux • hexagonal
Toute notre collection

La tommette, à base d’argile rouge cuite, est en effet un matériau facile à produire et donc économique. De petite taille, il se transporte facilement sans se casser et se pose bien souvent sans se coller, simplement bord à bord sans joint, sur une simple chape de sable ou de mortier très légèrement cimenté dans sa version luxe. Très vite la plupart des maisons bourgeoises en sont dotées et ce motif se retrouve encore de nos jours dans beaucoup de cages d’escalier des plus beaux immeubles aixois. Il existe encore de nos jours quelques ateliers de fabrication à Salerne dans le haut Var qui en produisent des séries limitées.

Néanmoins, ces dernières années, la forme hexagonale a fait son grand retour dans le monde de la décoration. Chez Carocim nous vous en proposons plusieurs formats : du traditionnel 6*6 au format plus contemporain de 25*25, toutes les options sont possibles. Vous pouvez les choisir unis dans des tons pastels de rouge ancien ou beige pour un effet authentique ou au contraire dans des couleurs plus vives ou plus acidulées pour plus de modernité. Dans cet esprit vous pouvez aussi mélanger les couleurs. Nous avons aussi quelques exemples où ces formats hexagonaux s’entrelacent dans les lames de parquet pour une pose du plus bel effet. De même, vous trouverez sur notre catalogue des modèles historiques comme des modèles très contemporains dessinés par nos designers.

Carreau de ciment octogonal

Enfin, proche de l’hexagone, mais à ne néanmoins pas confondre, nous vous proposons aussi dans de multiples déclinaisons et de multiples formats des modèles octogonaux.